faq_bandeau_quelle_est_la_difference_entre_un_designer_graphique_un_infographiste_un_pao_etc.jpg
 
 

De qui avez-vous besoin pour votre projet ?

 

Ahhhhh le fabuleux monde des métiers de la communication… Il est tellement vaste, diversifié, en constante évolution (avec l’avancée à grande vitesse des technologies liées au Web) et engendre sans cesse de nouvelles qualifications. Il peut être difficile de s’y retrouver entre les divers métiers et spécialisations en sachant que plusieurs professionnels portent parfois plusieurs casquettes. Voici une liste des métiers les plus connus afin d’y voir plus clair.

 

RESPONSABLE DE COMMUNICATION :  

Détenant généralement un bac+5, le ou la responsable met en œuvre les stratégies et projets de communication globaux fixés par la direction de l’entreprise. Il ou elle supervise la rédaction de communiqués ou dossiers de presse, de la communication interne, des articles de presse, des documents pédagogiques internes, des pages web, des campagnes publicitaires (print, radio, tv, multimédias), de l’organisation des manifestations, des évènements ou salons et choisit, conçoit ou délègue les projets au seins de son équipe.

DIRECTEUR ARTISTIQUE (OU DA) :

Il n’existe pas de conditions définies pour devenir DA, néanmoins il ou elle a évolué et fait ses preuves dans la publicité, le design, l’édition, ou la télévision. C’est un peu le ou la gestionnaire et pilote d’une équipe constituée principalement : de graphistes, d’infographistes, de photographes, d’illustrateurs, de réalisateurs de films, mais il peut également travailler seul. Sa mission en tant que créateur(trice) est de concevoir les maquettes sous forme de graphisme, valider les projets auprès de son équipe, négocier auprès des fournisseurs, présenter le pitch au client et offrir un suivi technique pour des projets dans le print, le web, le mobile, la radio ou dans l’audiovisuel par exemple.

DESIGNER GRAPHIQUE :

Un(e) designer détient généralement un diplôme universitaire. Il est difficile de mettre des limites et de bien définir ce métier dans les pays francophones car il est souvent confondu avec le graphiste. Dans les pays anglophones, le mot design est plutôt utilisé en termes de résolution de problème. Selon l’International Institute for Information Design (IIID) « Le design est l'identification d'un problème et l'effort créatif intellectuel d'un créateur, se manifestant dans des dessins ou des plans qui incluent des schémas et des spécifications. »

Tout comme les graphistes, le (la) designer est amené(e) à élaborer l’univers graphique d’une entreprise ou de produits et lui donner une identité visuelle, transformer les idées en images destinées principalement au web, à l’impression, au multimédia et à l’édition, identifier et analyser la demande d’un client, puis élaborer un concept en rapport avec l’attente de son public cible et du message à communiquer.

Là où le (la) designer graphique se différencie, c’est par son approche plus internationale, globale et touche-à-tout en ayant une facilité pour le dessin. Un(e) designer graphique joue un rôle davantage artistique et créatif là où l’infographiste ou technicien PAO est plutôt exécutant. Les bases de son expertise sont : la créativité, la réflexion et la capacité d’organiser l’information.

DESIGNER UX/UI :

Ce métier encore très jeune n’a pas de diplôme spécifique, mais est une spécialité intéressante issue de métiers graphiques et informatiques.

Un(e) designer UI (design d’interface utilisateur) est chargé(e) du lien entre la machine et l’homme en s’occupant de la conception générale de l’interface, de sa clarté, la navigation et la qualité de ses contenus.

Un(e) designer UX (design d’expérience utilisateur), quant à lui(elle) s’occupe d’avantage de la stratégie et du storytelling pour faire émerger une émotion chez l’utilisateur. Il a pour objectif de créer de la confiance, de rendre le site cohérent, efficace et accessible.

Ils ou elles ont tous deux une forte créativité et connaissent les techniques de la programmation.

WEBDESIGNER / DESIGNER WEB :

Un(e) webdesigner allie un savoir-faire technique à de fortes compétences créatives et a généralement été formé(e) à l’université ou dans une école spécialisée ou d’une école spécialisée en communication ou en arts. Son rôle est de concevoir et réaliser le graphisme d'une interface web, mais son métier ne se résume pas qu’à la conception graphique seule car il ou elle s'attache avant tout à la formalisation des interactions des pages du site web, aux contraintes spécifiques des supports Internet en termes d’ergonomie, d’accessibilité, mode de navigation, arborescence, scénarisation, identité visuelle et sonore et usabilité. Un(e) webdesigner ne possède pas forcément des connaissances en programmation car c’est en général un(e) webmaster, programmeur ou développeur web qui se charge de programmer et encoder le site, néanmoins il s’agit d’un fort atout.

DÉVELOPPEUR :

Aussi connu sous le nom de programmeur, codeur, webmaster, ce sont eux qui conçoivent les codes informatiques grâce à différents langages (ex : HTML, CSS, JavaScript, XML, PHP, C++, Java, et bien plus) destinés à créer des logiciels ou spécialisés dans les métiers de l’Internet par exemple. Une formation minimum de bac+2 est généralement de mise, et on parle d’ingénieur en programmation pour un niveau bac+5. C’est un métier extrêmement demandé et qui n’a lui non plus pas fini d’évoluer.

ILLUSTRATEUR :

Beaucoup sont des autodidactes ou sortent des Beaux-Arts. C’est l’artiste qui traduit les textes en dessins (encre, feutre, crayon, acrylique, pastel, gouache, aquarelle, ou autres techniques), tout est possible pour habiller les textes et intensifier le message. Il ou elle peut évoluer ou toucher à divers secteurs tels que la presse, l'édition, la publicité, la littérature, la BD, l'histoire, l'actualité, les sciences, la mode, le dessin sur produit (à différencier avec les designers industriels qui eux imaginent le look des produits), et bien plus. Il ou elle peut également illustrer directement sur l’ordinateur (ou tablette) grâce à des logiciels tels que Illustrator ou Photoshop par exemple et même mixer les médiums.

GRAPHISTE :

Un(e) graphiste est un professionnel de la communication (peintre, dessinateur, typographe, etc.) qui conçoit des solutions de communication visuelle et qui s’occupe d’arts graphiques et dont les domaines peuvent être très variés tels que la publicité, l’édition, le web/multimédia, l’illustration, l’animation ou motion design, dans l’industrie ou dans le commerce. Parfois appelés infographiste (à tort) ils ou elles sont le plus souvent formé(e)s dans des écoles spécialisées ou à l’université.

GRAPHISTE ILLUSTRATEUR 2D OU 3D :

Le ou la graphiste illustrateur(trice) 2D ou 3D travaille généralement sur des jeux vidéo, univers multimédia ou publicités, mais peut aussi dessiner sur tout support numérique. C’est un(e) artiste qui construit par exemple l’allure des personnages, des objets, des décors, les lumières, des textures, bref, tout l’univers du jeu. Selon le projet, il crée des modèles qui respectent l’animation 2D ou 3D.

MOTION DESIGNER :

Suite au travail du ou de la graphiste illustrateur(trice) 2D ou 3D, le ou la motion designer intervient pour animer et parfois créer des productions graphiques intégrant à la fois de la vidéo, des effets spéciaux, du son ou du texte dans le but de communiquer un message. C’est un(e) créatrif(trice) avec une sensibilité artistique et également un technicien qui maîtrise plusieurs logiciels tels que : After Effects, Première Pro, Illustrator, Photoshop, 3DS, Encore DVD, etc. Il ou elle élabore un moodboard, puis un storyboard avant d’enchaîner sur le rendu des images, au montage, l’étalonnage, à l’encodage, jusqu’à la transition et la conception des mouvements.

INFOGRAPHISTE :

C’est une profession souvent confondue avec celle de graphiste car l’infographiste peut tout autant être appelé à concevoir une identité visuelle, retoucher des photos, créer des publicités ou des infographies. Il est plus prêt du métier de maquettiste et possède un diplôme d’infographie ou de PAO dans une école spécialisée. Son activité principale sert à la création, au traitement et à l’exploitation des images numériques, il ou elle maîtrise les outils dédiés à la création graphique, le traitement des photographies, des images, aux contenus textuels et peut être amené à concevoir des images numériques. Il ne lui est pas nécessaire d’avoir des aptitudes en dessin, mais c’est toujours un plus.

Petite précision : Selon Wikipédia, « L’infographie est le domaine de la création d’images numériques assistée par ordinateur » tandis qu’infographics en anglais veut dire graphisme d’information destiné à mettre en image un message sous forme de schéma explicatif, de cartographie, de diagramme, de tableaux, etc.  

MAQUETTISTE :

C’est un(e) professionnel(elle) graphique spécialisé dans la mise en place, la position des images, des textes, le style de caractère, leur couleur et leur taille, la répartition des blancs sur tous types de documents que ce soit sur supports papiers ou supports numériques, plutôt dans l’univers de la presse ou de l’édition ou dans de grandes agences de publicité. Il ou elle peut réaliser des maquettes de magazines, de journaux, de sites Internet, d’album ou de dvd par exemple.

OPÉRATEUR OU TECHNICIEN PAO :

PAO veut tout simplement dire publication assistée par ordinateur, communément abrégée en anglais DTP pour Desktop Publishing. Tout comme plusieurs métiers cités ci-haut, le métier de technicien PAO consiste à fabriquer des documents destinés à l'impression ou au web à l'aide de logiciels. Également nommé opérateur prépresse, c’est un(e) professionnel(elle) qui épaule et travaille en étroite collaboration avec maquettistes et graphistes dans les imprimeries, dans une rédaction, en agence de communication ou en maison d'édition.