faq_bandeau_quelles_sont_les_bases_dun_bon_logo.jpg
 

Les principes & conseils pour la création d'un logo professionnel

 

Calligraphique (signature), flat, 3D, géométrique, circulaire,  cubique ou géométrique, en perspective, transparent, avec du mouvement ou statique, représentant un animal, du végétal, un personnage, une mascotte, un paysage, un blason… quoi et comment choisir la représentation visuelle de son entreprise ?

Que vous ayez une image précise en tête ou aucune, c’est mon métier de vous proposer une création adaptée à vos besoins, en tenant compte d'un processus créatif professionnel et de plusieurs points non-négligeables (la forme, les couleurs, la typographie, la clientèle cible, le message à transmettre, les valeurs de l’entreprise, etc).

 

 

Mais tout d’abord quésaco un logo ?

 

 

Pour être plus précis,

« Un logotype, plus couramment appelé « logo » par apocope, est une composition figurée servant à identifier visuellement, de façon immédiate une entreprise, une marque, une association, une institution, un produit, un service, un événement ou toute autre sorte d'organisation dans le but de se faire connaître et reconnaître des publics et marchés auxquels il s'adresse et de se différencier des autres entités d'un même secteur. »

- Wikipedia

 
 

Il existe plusieurs types de logotypes :

 

 

Les logotypes (logo + icone)

faq_types_de_logo_logotype.jpg

 

Les logotypes abstraits

faq_types_de_logo_abstrait.jpg

 

Les symbolES ou pictogrammes

faq_types_de_logo_symboliques_insigne.jpg

 

Les signatures

faq_types_de_logo_signature.jpg

 

Les monogrammes

faq_types_de_logo_monogrames.jpg

 

Les emblèmes

faq_types_de_logo_embleme.jpg

 

Les mascottes

faq_types_de_logo_emblemes.jpg

Comment choisir? Quelles sont les caractéristiques d'un bon logo?

 

ORIGINAL

Comme votre entreprise, votre logo se doit d’être unique. Il serait dommage de copier un concurrent ou une marque connue et de prendre le risque d’avoir des problèmes juridiques, d’où l’importance de faire une recherche poussée et de faire appel à un prestataire professionnel.

SIMPLE

Tout est relatif, le minimalisme est propre à chacun. Le fameux logo de Unilever reste simple malgré ses 25 pictogrammes représentant leur effort pour créer un monde durable. Il est facile à mémoriser et se reconnaît aisément grâce à la forme du U. Néanmoins on n'est pas obligé de mettre toutes ses idées dans un seul logo. Être simple permet aussi de garder une certaine souplesse de modification ou de personnalisation pour adapter le logo à un minuscule format tel qu’un timbre ou plus grand comme une affiche de cinéma par exemple.

MÉMORISABLE

Suivant le principe de simplicité, un logotype efficace doit être mémorisable et représenter sa marque. Il doit être facilement associable à l’entreprise et être reconnu rapidement parmi tous les autres logos auxquels le public est confronté chaque jour (des milliers et des milliers).

INTEMPOREL

La pérennité du logotype vise à assurer une cohérence dans la continuité d’une marque et de son identité, mais il peut vieillir et avoir besoin d’être modifié en raison de l’évolution des tendances et des technologies. 

Avec l’arrivée de la montre connectée et du mobile par exemple, certains logos ont dû être simplifiés afin que les détails soient vus en plus petit. Et Pantone a révolutionné le monde de la couleur et du design en inventant un nouveau procédé d’impression de séparation des couleurs que l’on nomme l’hexachromie. Il est maintenant possible d’avoir son logo de couleur métallisée, fluo, ou autre.

À l'inverse, un changement superflu ou trop fréquent peut nuire grandement à la réputation.

Une refonte complète peut être utile si le logo ne représente plus les valeurs ou services offerts (ex : une entreprise fusionnée, un nouveau cap est envisagé, une nouvelle collaboration, ...). Un rafraîchissement peut se faire environ tous les 3 à 5 ans.

FLEXIBLE

Un logotype efficace doit être fonctionnel c'est à dire pouvoir s’adapter à tous types de supports et formats. Il doit être modulable et s’adapter aux différentes formes (horizontale et verticale), tailles (timbres, mobiles, montres connectées, web, panneaux publicitaires grands formats, véhicule, etc.), couleurs (variations de couleurs et déclinable en noir et blanc pour un sceau par exemple) et formats différents (vectoriel, pdf, jpeg, eps ...) suivant l’application souhaitée. 

APPROPRIÉ 

Vous avez tous entendu l'expression "Une image vaut mille mots". Un bon logotype doit être intègre et approprié à l’usage prévu. Il doit être propre au domaine d’activité de l’entreprise et aux codes graphiques du secteur. Par conséquent il ne peut être applicable pour d’autres types de compagnies. Un logotype doit être à l’image de l’entreprise et ne doit pas être dénué de sens tout en se devant de communiquer un message.

Méfiez-vous des offres pas chères sur Internet!

804623.1.jpg

Bannissez les sites gratuits, les concours ou soi-disant graphistes qui offrent 6 logos en 24h pour moins de 200€. Posez-vous la question pourquoi un professionnel travaillerait pour ce prix ou pire gratuitement ? Feriez-vous confiance à un charpentier pour construire votre maison gratuitement? En réalité ces offres alléchantes peuvent vous cacher de mauvaises surprises.

Faites attention car il s’agit souvent de personnes dont ce n’est pas le métier, qui ne vivent pas de ce travail et qui n’ont probablement pas les compétences ni l’expérience requise pour représenter votre entreprise. Ils ont généralement un portfolio inexistant ou qui laisse à désirer et ou n’ont pas les logiciels officiels. Ils peuvent bâcler votre logo et ou le revendre à d’autres entreprises. Ne gaspillez pas votre précieux temps, argent et réputation.

 
 

Points clés & Tips

  • Un nom court, facile à prononcer et accrocheur est indispensable à la mémorisation du logo.
  • Exclure les « cliparts » en raison de leur manque d’originalité. 
  • Prévoir son logotype plusieurs mois à l’avance pour ne pas agir dans la précipitation.
  • Consacrer du temps à la recherche et du temps de repos à vos idées.
  • Préférer utiliser les méthodes de brainstorming et ne pas s’arrêter à la première idée.
  • Utiliser peu de couleurs et bien les choisir en fonction de leur symbolique (la règle de 3 est préférable en général).
  • Choisir des typographies adaptées (éviter les polices tel que « Comic Sans », même pour une crèche ou un cirque…).
  • Le logo doit être créé sous format vectoriel pour éviter un rendu pixélisé et pouvoir l’imprimer en différentes tailles et formats.
  • Toujours demander et garder le format original (vectorisé) .ai (document Illustrator) du logo même si vous ne pouvez pas l’ouvrir sur votre ordinateur. Il sera utile aux autres professionnels de la communication.
  • Utiliser la symétrie et la géométrie.
  • Adapter le logotype au format print (CMYK) et web (RVB) et en noir et blanc.
  • Respecter les codes graphiques du secteur d’activité.
  • Faire des tests pour voir à quoi le logo va ressembler sur les produits ou les éléments de communication.
  • Penser à protéger son logo, son nom, son slogan, ses idées à l’INPI et ou faire appel à un avocat spécialisé dans le droit de la propriété intellectuelle, droit d’auteur, droit commercial et de la concurrence, droit des marques ou droit du numérique par exemple afin de dissuader et pouvoir poursuivre les contrefacteurs.
  • Et bien évidement, ne pas copier d’autres logos.

 

Pour finir, vous l’avez compris, il est important de ne pas négliger la présentation de votre société et en premier votre logo dont toute votre communication va décliner. Un logo doit avoir une personnalité, refléter des valeurs, être simple et révélateur.

Déléguez votre identité à un designer graphique, qui en passant n’est pas qu'un artiste qui crée des œuvres personnelles au hasard, mais un professionnel qui s'ajuste en fonction de vos besoins, de vos problématiques et du marché.

Lisez aussi les 15 raisons pour lesquelles il vaut mieux à faire affaire avec un designer graphique.